Le Club des Démocrates

Un lieu de libres débats sur la citoyenneté, la vie politique française et les partis

Archive for 17 mars 2008

Elections municipales et cantonales : une authentique et profonde poussée de la démocratie

Posted by picharotte sur 17 mars 2008

Ne nous laissons pas abuser par les premiers commentaires des journalistes. C’est évident, la poussée de la gauche dans les municipales s’apparente à un vote sanction..

Mais le plus important, c’est surtout la constatation que, partout, l’exigence démocratique se fait plus forte et plus véhémente.

Quand cela a été possible, dès que cela a été possible, les électeurs ont privilégié des candidats ayant exprimé une forte éthique, des candidats qui se battaient pour une véritable démocratie, associant les habitants.

A Morlaàs, où le Club des Démocrates soutenait Stéphane Coillard, candidat socialiste, le canton a basculé à gauche pour la première fois de son histoire.

C’était pourtant une triangulaire difficile. Mais, au delà de son appartenance au Parti socialiste, Stéphane Coillard, est, tout au long de la campagne, resté irréprochable. Les coups bas, les revirements, les chausse-trappes politiques ne lui ont pas été épargnés. Il n’a jamais cédé à la facilité de l’invective ou du calcul politicien.

Il a au contraire porté bien haut ses valeurs et proclamé son éthique. Au point d’être accusé de faiblesse pour son refus de polémiques stériles.

Voilà l’engagement qu’il a pris publiquement, par écrit, pendant la campagne des cantonales et dont il a rappelé, maintes fois, les termes :

« Je m’engage si je suis élu :

A être présent à toutes les commissions auxquelles je serai désigné

A vous rendre compte de mon action et de mes votes

A travailler équitablement avec tous les élus, dans l’intérêt général du canton

A ne briguer aucun autre mandat exécutif pour rester disponible et efficace

A ne pas briguer plus de 2 mandats consécutifs de conseiller général. »

Le club des démocrates est fier de l’avoir soutenu et d’être pour un petit quelque chose dans son élection

Là est la voie : celle de la démocratie retrouvée, celle de la réappropriation de la politique par les citoyens.

L’autre candidat soutenu par le Club des démocrates était Alain Chauteau.

On connait les difficultés qu’Alain a rencontré dans sa campagne et notamment les infâmes pressions qu’il a eu à subir de la part du Modem et particulièrement de François Bayrou.

Les résultats sont là : Jean Arriau, le maire UMP soutenu par François Bayrou est battu et perd son fauteuil de maire et de conseiller général.

Le candidat du parti socialiste Jean Yves Lalanne est élu à la mairie et le canton revient aussi à une candidate du PS. C’est la fin d’un mandarinat poussif et obsolète.

Les milliers de voix qui ont soutenu Alain Chauteau vont maintenant pouvoir s’investir dans un travail de citoyens en collaboration avec la mairie et il faudra suivre de près toutes les initiatives qui seront prises.

En guise de conclusion provisoire.

François Bayrou, l’homme qui, en 2007, avait levé cet immense espoir de renouveau dans la politique, et qui s’est abaissé à tant de mesquines tractations politiciennes durant cette campagne, François Bayrou a échoué dans la ville de Pau. Et il faut y voir, là aussi, l’expression de la maturité des électeurs et de leur exigence démocratique.

Que va devenir le Modem ?

D’après Gérard Courtois, éditorialiste du « Monde » « Après la défaite de François Bayrou à Pau, le MoDem va peu ou prou s’effacer au sein des majorités qu’il a rejointes, soit de gauche, soit de droite ».

C’est toute la question !

Alain Picharotte

Publicités

Posted in Non classé | Tagué: | Leave a Comment »