Le Club des Démocrates

Un lieu de libres débats sur la citoyenneté, la vie politique française et les partis

Archive for octobre 2008

Pour un impôt proportionnel au revenu payé par tous

Posted by surgy sur 31 octobre 2008

Pour un impôt proportionnel au revenu payé par tous

Payer l’impôt est une manière d’affirmer son soutien à la collectivité locale, régionale ou nationale. Il n’est pas digne d’en être dispensé. Par ailleurs il est malsain que des électeurs échappent, par une dispense d’impôt, aux conséquences financières des choix qu’ils sont amenés à effectuer en participant aux élections.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Institutions démocratiques | Leave a Comment »

Le tango pervers de Xavier Darcos

Posted by picharotte sur 30 octobre 2008

C’est désormais une méthode de gouvernement : Un quelconque ministre lance une idée bien franchouillarde, bien libérale et… on voit, comme au poker.

Si personne ne dit rien, on pousse le bouchon et ca se termine par une loi liberticide.

Si, en revanche, cette « idée » provoque une réaction un peu vive, alors le monarque, dans sa grande sagesse, renvoie l’idée aux oubliettes.

On assiste ainsi régulièrement à un pas de deux de nos gouvernants sur des propositions diverses. Hier c’était la ministre Boutin qui proposait la révision de la loi qui oblige toute les communes à construire 20% de logements sociaux.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Non classé | Leave a Comment »

La maladie infantile du capitalisme

Posted by picharotte sur 18 octobre 2008

Un conflit emblématique : Lindt à Oloron Sainte Marie

Le mardi 18 mars 2008, la société Lindt qui fait saliver beaucoup de monde avec ses publicités chocolatières, dévoilait ses résultats pour l’année 2007 : Ils étaient bons, très bons même :

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Que faire ? | 1 Comment »

En mémoire du 17 octobre 1961

Posted by picharotte sur 18 octobre 2008

Un soir de l’hiver 1963, un groupe politique de gauche organisa dans la petite ville où j’habitais le visionnement d’un film interdit par le gouvernement de Georges Pompidou.

Ce film en noir et blanc tourné en 16mm par un cinéaste militant, relatait la répression terrible commise par la police de notre beau pays contre la manifestation pacifique des algériens en France, le 17 octobre 1961. On voyait les CRS vêtus de gabardines de cuir noir, casqués, agitant leur matraque et frappant à tour de bras sur des hommes et des femmes terrorisés fuyant aveuglément.

Je me souviens notamment d’un plan horrible qui me hante encore 45 ans plus tard, dans lequel on voyait un CRS arracher des bras d’une femme un bébé emmailloté et le lançer de côté, comme un ballon de rugby. La caméra suivait à retardement le mouvement du flic pour nous montrer où l’enfant avait été jeté et je me souviens du cri d’horreur de la salle en constatant que le petit avait disparu dans la Seine.

Cette tuerie perpétrée par la police française, dans le contexte certes difficile de la guerre d’Algérie, n’a jamais été réellement reconnu par les autorités française. Le préfet de police de l’époque était ce salopard de Maurice Papon.

De Gaulle que tout le monde vénère aujourd’hui couvrit la tuerie d’un épais silence et personne de gauche comme de droite n’a véritablement levé le voile depuis. Il y eut plus de 300 morts assassinés consciemment et volontairement par les éléments fascisants de la police.

Aujourd’hui, on nous casse les c… parce que des supporters d’origine marocaine ont sifflé la Marseillaise.

Quelle mauvaise plaisanterie…

Ceux qui ne connaissent pas cet épisode sanglant de notre triste histoire coloniale liront avec profit l’article que lui consacre Wikipédia

Posted in Mémoire | 1 Comment »

Faire de la politique autrement, c’est possible !

Posted by picharotte sur 8 octobre 2008

Stéphane Coillard a été élu, au printemps 2008, conseiller général (socialiste) des Pyrénées Atlantiques (avec le soutien du Club des Démocrates 64).

Les conditions étaient difficiles car il s’agissait d’une triangulaire.

Il a véritablement créé la surprise puisque jamais auparavant, un socialiste n’avait été élu dans ce canton qui était tenu, depuis 30 ans, par Pierre Menjucq, grand ami de François Bayrou, son second pour les élections législatives.

Mais qu’est ce qui change vraiment quand arrive ainsi un nouveau conseiller général ?

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Que faire ? | Leave a Comment »